Accueil>Publications centres de données

Publications : Génératrices de relève et d'urgence - Alimentation ASC

Retour à la liste

Systèmes d'éclairage d'urgence

Électricité Québec - Par Michel Chartier, ing.

Imprimer

Chronique - Alimentation de secours

Certaines conditions particulières peuvent êtres requises selon le type d’établissement où l’éclairage d’urgence sera installé. Règle générale,  l’autonomie de cet éclairage varie entre 30 minutes et 2 heures, selon les conditions d’évacuation et la réglementation locale.

Différents systèmes existent. Il est possible d’utiliser des unités autonomes qui incluent à la fois la lumière, la batterie et son chargeur et d’autres systèmes dont la batterie est centralisée et où les luminaires sont installés dans les endroits stratégiques dans l’immeuble. 

L’avantage du premier système est qu’il peut être installé en tout temps sans modification au mur et sans passage de conduits, pour autant qu’une prise 120V (ou 347) soit disponible à proximité pour l’alimenter et servir de détection de perte de voltage. 

Son désavantage majeur est que, si plusieurs de ces systèmes sont installés dans un même immeuble, il faudra établir un programme d’entretien régulier pour vérifier individuellement le bon fonctionnement de chacune des unités. 

De nos jours, les types de luminaires disponibles s’harmonisent très bien avec le décor et l’éclairage existant. 

Le deuxième système,  centralisé, ne nécessite pas de prise d’alimentation à proximité puisque toute la détection se fait par le système central. L’entretien est beaucoup moins accaparant que le premier système et les luminaires peuvent prendre l’allure de luminaire standard. 

Ce système est très fortement  recommandé lorsqu’il s’agit d’un immeuble neuf. Ces systèmes sont disponibles de 12 V à 48 V. 

Dans les deux cas, les dernières technologies dans les luminaires et dans les accumulateurs font en sorte que l’autonomie et la qualité lumineuse sont grandement améliorées par rapport  génération d’il y a 15 ans. 

Indépendamment du système utilisé, il est important de bien déterminer les endroits où cet éclairage sera requis  (corridors d’évacuation, escaliers de secours, toilettes, salle technique, etc.) afin de bien couvrir les besoins du client et de s’assurer une évacuation ou un déplacement en toute sécurité. 

LE 125 VCC

Les systèmes de batteries 125 Vcc sont utilisés pour le contrôle des disjoncteurs et dans les hôpitaux où ils assurent une alimentation continue pour l’éclairage dans les salles d’opérations et l’alimentation en courant de certains équipements. 

Par contre, ces systèmes dans les hôpitaux ont maintenant la vie plus difficile avec l’installation des systèmes ASC (Alimentation sans coupure). 

L’autonomie d’un système de ce type peut varier de 30 minutes à plusieurs heures. Le désavantage d’un tel système est que les équipements à alimenter doivent pouvoir fonctionner autant sur le AC que sur le DC, ce qui n’est naturellement plus le cas lorsqu’un ASC agit comme source
d’alimentation d’urgence temporaire (on dit ici temporaire puisque le système est en fonction jusqu’à ce que le groupe électrogène démarre). 

Les systèmes 125Vcc sont également utilisés pour alimenter le contrôle des disjoncteurs dans des distributions importantes de haut et de bas voltages. L’avantage d’avoir un tel système sur le contrôle des disjoncteurs est qu’il nous isole complètement de la source AC de l’immeuble, protégeant ainsi la distribution de tout comportement intempestif de disjoncteur qui pourrait survenir à la suite d’une surtension du réseau AC.


Par contre, il est très important de bien dimensionner la batterie requise afin de ne pas décharger la batterie ou créer une chute de voltage importante lors de l’opération de plusieurs disjoncteurs simultanément.

Publications : Génératrices de relève et d'urgence - Alimentation ASC